Comment peindre la lune au crépuscule

comment-peindre-lune-acrylique-techniques-de-peintre

Dans cet article je partage avec vous la réalisation pas-à-pas d’un petit paysage peint à l’acrylique et à l’aérographe.

C’est un paysage de lune au crépuscule, et vous serez étonné de voir que pour faire ça, on n’a même pas besoin de savoir dessiner…

Pour faire cette peinture, j’ai utilisé les peintures Createx Auto Air sur du papier Canson Figueras qui imite le grain d’une toile de lin.
Ce papier est assez épais pour pouvoir supporter un effet de grattage comme on le verra avec la gomme électrique à la fin du tableau.

Voir le tutoriel en vidéo

Voici le pas à pas détaillé ci-dessous

 

image-lune-bleu-techniques-de-peintre

Je me suis beaucoup inspiré de la photo ci-dessus pour peindre le tableau.
Je l’ai placée à côté de moi pendant tout le travail, mais vous allez voir que, comme d’habitude, la photo n’est qu’un point de départ pour pouvoir faire une composition plus personnelle.

C’est ce que je vous propose de découvrir tout de suite.

Placer la lune dans la composition

Je commence par placer le masque de la lune qui est fait avec du plastique transparent pour rétroprojecteur.

placer-lune-techniques-de-peintre

Je l’ai découpé avec un cutter circulaire et il adhère au papier grâce à de la colle repositionnable en bombe. Sur le modèle, la lune est placée au centre de la photo mais moi, je préfère la décaler un peu sur la gauche pour laisser de la place aux grandes herbes du premier plan.

Sur les 2/3 de la feuille, je peins un dégradé d’une première couleur transparente, le bleu Auto Air 4241.
J’accentue l’intensité de la couleur sur la partie haute de la feuille et, en descendant progressivement, je diminue l’intensité jusqu’au blanc.

Ensuite, je fais un deuxième dégradé avec le magenta Auto Air 4245.
Il commence là où se termine le dégradé de bleu en le chevauchant partiellement.
Il est important de ne pas trop insister et de travailler en finesse pour ne pas assombrir la jonction des deux couleurs.

Pour que les couleurs se fondent bien entre elles, je prépare dans un godet un mélange à parts égales de bleu et de magenta. J’obtiens un mauve avec lequel j’adoucis la transition entre les deux dégradés.

Peindre le halo de lumière de la lune

peindre-halo-lune-techniques-de-peintre

Pour peindre le halo de lumière autour de la lune, j’ai utilisé deux couleurs :

  1. du bleu clair obtenu avec un mélange de blanc et une touche du bleu du ciel
  2. du blanc semi-opaque Auto Air 4201

En premier, je passe le bleu clair sur une bande d’environ 1 cm, l’aérographe relativement éloigné de la feuille. Ensuite, je pulvérise le blanc opaque en rapprochant l’aérographe de la feuille, très près du contour de la lune.

Peindre avec la technique du papier déchiré

Une fois que le ciel est terminé, je peins les montagnes avec la technique du papier déchiré qui est une technique assez connue en aérographie.

comment-peindre-montagne-techniques-de-peintre

Cette petite technique permet de représenter la silhouette de plusieurs sommets sur différents plans, comme si la base des montagnes disparaissait dans la brume.

Pour peindre ces différents plans, j’utilise un mauve violet à partir de la couleur de transition du ciel à laquelle j’ajoute un peu de rouge magenta.

Dessiner et peindre la lune

L’arrière-plan est terminé, je m’apprête à peindre la lune en masquant le travail déjà fait avec un film transparent pour rétroprojecteur et des caches volants en papier.

dessiner-lune-techniques-de-peintre

Je dessine les contours des cratères. La géographie lunaire est la seule partie qui demande un peu de dessin dans ce tableau. Et quand bien même il y aurait quelques erreurs… ce n’est pas bien grave !

Une fois que tous les contours sont dessinés, je passe rapidement un voile de peinture blanche semi-opaque 4201 sur le dessin pour que les traits de crayon ne soient pas trop visibles quand le tableau sera terminé.

Pour peindre la lune, j’ai utilisé deux couleurs :

  • Un bleu clair
  • Un mauve

Le bleu clair est celui qui a servi à peindre le halo autour de la lune (fait à partir de la couleur du ciel).
Le mauve est fabriqué à partir de la couleur de transition du ciel. Je l’ai éclaircie avec du blanc semi-opaque.

Je dilue ces deux couleurs avec le diluant spécial Createx Auto Air 4011 (Reducer).
Je commence par le bleu clair en plaçant l’aérographe très près du papier pour pouvoir gérer au mieux les détails.

En éloignant un peu le pistolet de la feuille, je teinte une partie de la lune en bleu avec un voile de peinture.

Quand la peinture est sèche, j’applique la couleur mauve avec laquelle j’assombris certaines parties des cratères pour leur donner une ombre et un relief.

Il est bon de noter que :

« Se servir plusieurs fois des mêmes couleurs à différents endroits permet de créer une unité visuelle dans le tableau. »

Donner du détail avec la gomme électrique

La lune est presque terminée, il lui manque juste un peu de détails.
Alors je sors la gomme électrique !

peindre-lune-gomme-electrique-techniques-de-peintre
Avec son embout légèrement abrasif, la gomme enlève les fines couches de peinture pour retrouver le blanc du papier.

Cette étape permet de redéfinir les contours des cratères avec plus de précision et surtout de donner à la lune quelques éclats lumineux.

Peindre les herbes du premier plan

Le ciel est pur, il n’y a pas de nuage à l’horizon, pas même une étoile ; la lune d’un bleu brillant trône au royaume du crépuscule…

comment-peindre-lune-crepuscule-techniques-de-peintre

Que manque-t-il à cette scène dépouillée ? Un premier plan !
Avec un pinceau fin, le traceur sépia déco 8520 de chez Raphaël, je peins les grandes herbes du premier plan.

2 petites astuces pour peindre facilement

Premièrement, il ne faut pas avoir peur de passer par-dessus son dessin.
Le mieux, c’est d’y aller franchement, en une seule fois pour garder un geste fluide.

Deuxièmement, je n’en parle pas dans la vidéo, mais vous avez dû le remarquer, j’utilise un petit plateau tournant pour pouvoir retourner mon tableau dans un sens ou dans un autre.

En dessin, on retourne souvent sa feuille pour pouvoir dessiner plus facilement.
Le plateau tournant facilite beaucoup la tâche quand il s’agit d’une peinture.

plateau-tournant-techniques-de-peintre

Plateau tournant pour peindre plus facilement

C’est très utile pour bien démarrer des herbes qui partent dans toutes les directions parce que, pour les peindre, il est préférable de partir de leur base et tirer la peinture jusqu’à leur pointe.

Pour créer la couleur vert foncé, je mélange un vert de jade transparent référence 4239 avec un peu de noir semi-opaque, référence 4220.
Le mélange se fait à peu près dans les proportions suivantes :
4 gouttes de vert de jade pour 1 goutte de noir.

L’ensemble est suffisamment opaque pour pouvoir couvrir le fond : le ciel et la lune.

peindre-lune-acrylique-techniques-de-peintre

Vous avez vu que pour faire ce tableau, la seule fois où il fallait réellement dessiner c’était pour placer les contours des cratères de la lune, mais pour tout le reste les caches et les pochoirs ont suffi.

Je récapitule avec vous les 5 étapes

  1. En premier lieu il faut placer le pochoir de la lune en fonction de la composition du dessin.
  2. Peindre le ciel avec 2 dégradés et une transition: un dégradé de bleu jusqu’au 2/3 de la feuille, un autre de rose-magenta dans le sens inverse. Puis, faire la transition avec un mauve qui est un mélange à parts égales des deux premières couleurs.
  3. Peindre les montagnes avec un mauve violet sous un cache de papier déchiré.
  4. Peindre la lune et ses cratères avec un bleu clair puis un mauve pâle.
  5. Ajouter les herbes au premier plan avec un pinceau traceur et une peinture vert foncé assez liquide.
tableau-lune-bleu-techniques-de-peintre

Lune bleue acrylique sur papier toilé – 20,5 x 16,5 cm

A vous de jouer !

Autres articles intéressants :

3 Comments

  • Cindy

    Reply Reply 1 août 2016

    J’adore tes tutoriels. Ils sont hyper complets et techniques, ça donne vraiment envie de s’intéresser de près à l’aérographe !
    Bravo aussi pour ce tableau ravissant 🙂

    • Etienne Delvarre

      Reply Reply 2 août 2016

      Merci Cindy, un jour tu franchiras le pas n’est-ce pas ? Je suis sûr que tu feras des merveilles ! 😉

  • Roulliane

    Reply Reply 4 juin 2017

    Bonjour Etienne,
    Tes peintures sont très belles et bravo pour tes tutoriels qui sont super intéressant !
    A bientôt !

Leave A Response

* Denotes Required Field