Quelle peinture aérographe choisir ?

L’aérographe qui s’encrasse, la buse qui se bouche, le manque d’adhérence au support… Les aérographistes rencontrent ces problèmes quand leur peinture n’est pas adaptée à ce qu’ils veulent peindre.

Si vous lisez ces lignes, c’est que vous vous êtes lancés dans la peinture à l’aérographe. Maintenant, la question qui se pose naturellement à vous c’est : quelle peinture choisir ?

« Choisir une peinture adaptée va résoudre 99% des problèmes que vous rencontrez. »

Mitch

C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Encre à dessin ou peinture aérographe ?

La première année où je me suis intéressé à l’aérographe, j’avais beaucoup de mal à faire la différence entre une encre à dessin et une peinture pour aérographe.

Ma seule priorité était que la couleur soit assez liquide pour pouvoir la pulvériser facilement.

Je n’accordais alors que peu d’importance aux pigments, aux liants, aux supports… etc.

Mais j’avais tort…

En fait, il y a deux grandes familles de couleurs à utiliser dans un aérographe : les encres et les peintures.

Ce qu’il faut savoir, c’est que les encres sont exclusivement faites pour peindre sur papier, tandis que les peintures sont faites pour peindre sur les supports les plus variés.

Pourquoi les encres à pigments pour l’aérographe ?

Vous n’avez pas besoin tout de suite d’une peinture pour aérographe haut de gamme !

En effet, pour prendre en main votre aérographe, il est préférable de commencer votre apprentissage sur du papier.

Le papier est un support exigeant. S’entrainer sur du papier permet d’anticiper les problèmes qu’on rencontre sur d’autres supports.

Pour cela les encres acryliques sont parfaites.

Je vous recommande d’utiliser des encres pigmentaires, elles sont plus stables à la lumière que les encres à colorants.

En ça, elles s’approchent beaucoup des peintures, mais toutes ne peuvent pas être utilisées ailleurs que sur du papier.

Elles sont souvent prêtes à l’emploi et ne demandent aucune dilution particulière.

Je pense par exemple à l’Aerocolor de chez Schmincke. C’est celle qu’utilisent les élèves de ma formation en ligne qui débutent à l’aérographe.

Cette encre permet non seulement de s’entrainer à manier la gâchette, mais aussi de réaliser ses premiers chefs-d’œuvre hyper réalistes…

Cet exercice a été réalisé à l’aérographe avec les 4 flacons Aerocolor suivants : Cyan 405, Magenta 304, Jaune 202, Blanc 101

Quelques encres à pigments pour l’aérographe

D’autres encres pigmentaires semblables à l’Aerocolor permettent de débuter sur papier à l’aérographe, parmi lesquelles on trouve :

  • Ink ! de chez Liquitex
  • FW de chez Daler Rowney
  • Abstract de chez Sennelier
  • Magic Color de chez West design
  • High Flow de chez Golden

Toutes ces encres permettent donc de passer les différents stades de maitrise de l’aérographe à moindre coût.

Une fois que les premières victoires ont été obtenues sur papier, il est temps de passer aux véritables peintures pour aérographe et de se lancer dans des projets plus ambitieux sur d’autres types de supports.

Mais voyons d’abord quelle est la spécificité des peintures pour aérographe par rapport aux tubes de peinture classiques.

La spécificité des peintures pour aérographe

Comme l’aérographe est un outil polyvalent et multisupports, il fallait inventer des peintures spéciales qui, non seulement répondent aux exigences de la pulvérisation, mais aussi qui correspondent à ses multiples applications.

Pour des raisons d’environnement et de santé, les fabricants ont relevé le défi de créer des formules « à l’eau » pour remplacer les peintures à solvant traditionnellement utilisées dans la pulvérisation de peinture.

Même s’il est reconnu que les peintures acryliques sont moins performantes que les peintures à solvant, ce sont celles que j’ai choisi de vous présenter dans cet article.

Les trois grandes contraintes auxquelles un fabricant de peinture aérographe doit faire face sont :

  • La micronisation des pigments (la finesse du broyage détermine la taille de la buse dans laquelle la peinture peut passer ou non. Les pigments peuvent être broyés jusqu’à 0,1 micron pour passer de manière fluide dans une buse de 0,2mm)
  • La capacité d’adhérence selon le support choisi (rigidité ou flexibilité du film, résistance aux chocs, aux frottements, etc.…)
  • La stabilité des couleurs à la lumière (selon la qualité des pigments utilisés)

Ces 3 exigences sont les raisons pour lesquelles il est difficile d’utiliser une peinture acrylique classique du type beaux-arts dans un aérographe.

La peinture Soft Body de chez Liquitex

Liquitex est la seule marque pour Beaux-arts à s’être intéressée à l’aérographe.

Elle a fabriqué un additif pour rendre toutes ses acryliques pulvérisables : le « fluidifiant pour peinture à l’aérographe Liquitex® ».

Même si les peintures acryliques extra-fines ont des qualités pigmentaires suffisantes, on ne peut pas les pulvériser facilement.

Elles sont généralement souples une fois sèches et ne sont pas faites pour résister aux chocs et aux frottements.

Il est donc impératif de connaître quelques peintures pour aérographe et leurs applications spécifiques avant de se lancer dans un projet.

Les peintures pour aérographe et leurs multiples applications

Les applications de l’aérographe sont diverses, mais il y a 3 grands domaines d’utilisation de l’aérographe :

  • La customisation d’objets (automobiles, meubles, vêtements, chaussures…)
  • La mise en couleur de maquettes et de figurines
  • La peinture artistique sur papier, sur toile ou en décor mural

Chacune de ces applications a ses peintures acryliques dédiées :

Les peintures aérographe pour carrosserie

Les amateurs de customisation sur carrosserie (auto, moto, casques) ont un large choix de peintures. Ils utilisent des peintures faites pour adhérer sur des surfaces rigides parmi lesquelles on trouve :

  • Auto Air – Createx
  • Pro Color – Hansa
  • Artistique Pro – Stardust Colors (voir détail plus bas)

Les peintures aérographe pour matières souples

Peintures Airbrush Colors de chez Createx

Les peintres qui personnalisent des objets comme les meubles en bois, les T-shirts ou les chaussures opteront pour des peintures qui restent souples après séchage. Par exemple :

  • Airbrush Colors – Createx
  • One 4 all – Molotow (en dilution avec de l’acétone)
  • Soft Body – Liquitex (en dilution avec le « fluidifiant pour peinture à l’aérographe »)
  • High Flow – Golden (en dilution avec le « GOLDEN GAC 900 »)
  • Leather Paint – Angelus : pour le cuir uniquement. Buse de 0,5mm minimum. (en dilution avec le 2-Thin + le Flow Improver)
  • Artistique Pro – Stardust Colors

Les peintures aérographe pour maquettes ou figurines

woman wearing crown holding frog figurine

Les aérographistes qui se spécialisent dans la mise en couleur de maquettes ou de figurines utilisent traditionnellement des peintures qui sont dédiées à ce domaine :

  • Tamiya
  • Prince August
  • Premium RC – Vallejo

Cependant, d’autres peintures pour supports rigides conviendraient également.

Les peintures aérographe pour les artistes peintres

Peinture murale à l’aérographe

Les artistes peintres ont le choix d’utiliser toutes les peintures déjà citées dans cet article. Ils la choisiront en fonction du type de projet qu’ils ont à réaliser :

  • Pour peindre des toiles sur châssis, des bâches, des murs, du bois, ils choisiront les peintures du type « supports souples ».
  • Pour peindre sur des supports rigides comme le plastique, le métal, les matériaux composites, ils choisiront les peintures du type « peintures pour carrosserie ».

Seuls les illustrateurs peuvent se limiter aux encres à pigments en travaillant uniquement sur du papier. Ils peuvent aussi se tourner vers une peinture aérographe spécialement faite pour l’illustration :

  • Illustration Colors – Createx (cette peinture est utilisée par le peintre américain Dru Blair qui est connu pour ses œuvres photo-réalistes)

Préparation des supports avant la mise en peinture à l’aérographe

Si chaque peinture a un usage spécifique, chacune demande aussi une préparation spéciale du support pour garantir la meilleure adhérence possible.

C’est vrai pour toutes les peintures, mais c’est d’autant plus important pour faire un travail de qualité à l’aérographe : il doit être fait sur une surface sans défaut.

C’est en favorisant l’adhérence au support qu’on limite le risque de dérapage en étoile avec la gâchette.

Dérapage « en étoile » à l’aérographe

Il faut poncer les surfaces rigides avec un papier de verre à grain de 400 ou 600 ; puis les dégraisser avec de l’acétone par exemple.

Et, si besoin, on peut les apprêter pour rendre la surface parfaitement lisse et prête à l’emploi.

Les meilleurs primaires d’adhérence et apprêts nous viennent de l’univers de la carrosserie automobile. Ils sont généralement à base de solvants et bicomposant, c’est-à-dire qu’on leur ajoute un durcisseur au moment de la préparation.

Pour un rendu impeccable, on applique ces apprêts au pistolet à peinture avec une buse minimum de 1,5 mm.

Les surfaces souples doivent être propres et exemptes de toute forme de poussière ou de graisse.

Chaque fabricant donne généralement ses propres recommandations de préparation des supports.

Il faut les rechercher ou simplement les leur demander.

Découverte des peintures pour aérographe Stardust Colors

Récemment, j’ai eu l’occasion de découvrir et de tester la gamme de peintures acrylique pour aérographe de chez Stardust Colors, un fabricant français situé dans le Gard.

Ce qui m’a séduit c’est la diversité de leurs produits et leur volonté d’innover sans cesse pour améliorer la qualité de ce qui existe sur le marché.

Les peintures Artistique Pro

Ma première découverte a été celle de la gamme Artistique Pro : la gamme de peinture « à l’eau » à base de résine acrylique-polyuréthane.

Les premiers tests m’ont permis de me rendre compte que la peinture se comporte très bien dans le dessin à main levée en la diluant à environ 20% avec le diluant S5.

Le dessin à main levée, (c’est-à-dire sans aucun cache ou film de masquage) est un critère important dans le choix d’une peinture pour respecter la fluidité des mouvements pendant le travail.

Dessin à main levée à l’aérographe

Quand on utilise la couleur sans aucune dilution, elle a tendance à sécher un peu sur la pointe de l’aiguille.
Toutes les encres et peintures acryliques génèrent plus ou moins ce problème.

Les aérographistes connaissent ce phénomène sous le terme : phénomène de la pointe sèche (dry tip en anglais).

Quand on y pense, c’est tout à fait normal : ces peintures sèchent à l’air et on les pulvérise avec de l’air… Il faut donc inévitablement enlever les particules de peinture au bout de l’aiguille quand on peint à l’acrylique.

Même Dru Blair a pris l’habitude de nettoyer le bout de l’aiguille avant chaque nouvelle pulvérisation. C’est simplement un automatisme à prendre.

Les caractéristiques de l’Artistique Pro

Ce qui caractérise le plus cette peinture, je pense que c’est sa forte adhérence qui est due à sa résine acrylique-polyuréthane.

J’ai constaté qu’une fois sèche, elle résistait très bien au collage et décollage d’un film de masquage adhésif sans arracher la couleur du dessous. C’est encore un critère important avant d’entreprendre un travail artistique avec des caches et des pochoirs.

Elle n’est pas toxique et elle a un taux de COV inférieur à 0,6% (ce qui est faible). Elle dégage une odeur faible.

La gamme de couleurs est plutôt riche puisqu’elle contient 43 couleurs.

Sur une suggestion de ma part, l’entreprise a accepté de mentionner le nom du pigment sur les flacons des peintures mono-pigmentaires (qui ne contiennent qu’un seul pigment).

Cela permet aux habitués des pigments uniques (comme moi) de ne pas être dépaysés et d’anticiper les résultats de mélanges. C’est un sujet que j’aborde dans ma formation : Le Labo des couleurs sur le mélange et l’harmonie des couleurs (à paraître).

Après séchage, le film de l’Artistique Pro reste souple ce qui en fait une peinture adaptée pour la grande majorité des supports et des projets artistiques.

Par exemple, elle convient bien aux tissus naturels et synthétiques.
Elle résiste au lavage et à la température.

Mais si vous souhaitez rendre le film plus dur pour peindre sur un support rigide comme du plastique ou une pièce de carrosserie, vous pouvez la diluer avec le diluant S6 qui accentue son accroche et son durcissement.

Les peintures pour aérographe à « effets spéciaux »

La variété des produits Stardust est assez impressionnante. On y trouve aussi des peintures pour aérographe à effets spéciaux comme des peintures caméléons, nacrées, perlées, pailletées, dorées, fluorescentes, phosphorescentes etc.

Effet spectaculaire garanti !

Mais l’effet le plus intéressant (je l’avais gardé pour la fin) c’est…

La peinture chrome « Go Chrome » pour aérographe et pinceau

Dans le secret de leur atelier, les techniciens de Stardust Colors ont réussi à mettre au point une peinture chrome à effet miroir.

Et là, je dois dire qu’il faut le voir pour le croire…

Bien que les peintures chromes existaient déjà avant l’invention du Go chrome, elles étaient difficiles d’accès parce qu’elles demandaient des étapes de préparation très contraignantes.

Ici, aucune préparation n’est demandée.
Voici d’ailleurs les seules consignes que j’ai reçues avant de m’en servir :

« Pour appliquer le Go Chrome, c’est simple : faites-le sur n’importe quel support… Passez une grosse couche mouillée, puis attendez quelques secondes… C’est tout. »

Le service technique

Plutôt laconique non ?

Mais c’était suffisant pour piquer ma curiosité, alors j’ai fait le test suivant :

Test de la peinture Go Chrome

Caractéristiques de la peinture chrome « Go Chrome »

C’est une peinture à base d’alcool, non-toxique qui peut s’appliquer au pinceau ou à l’aérographe avec n’importe quelle taille de buse.

L’effet miroir apparait au bout de 20 secondes après son application. Cependant, cet effet ne résistera ni au vernis ni aux frottements. Il est essentiellement décoratif.

ll faut compter 24 heures pour un séchage à coeur.

Les outils se nettoient à l’alcool ménager

Application à l’aérographe

Le test a été fait avec un aérographe « Evolution » équipé d’une buse de 0,2 mm. La peinture passe très bien dans ce type de buse et même dans des buses encore plus fines.

Il n’y a aucun dépôt gênant sur l’aiguille pendant la pulvérisation.

Le test montre aussi qu’on peut facilement réaliser des motifs au pochoir adhésif. Il faut juste attendre 15 min après la pulvérisation pour retirer le film de masquage.

Application au pinceau

Au pinceau, il faut que la couche de peinture soit assez épaisse. C’est grâce à cette épaisseur que le chrome « flotte » à la surface pour lui donner son effet miroir.

Attention cependant : comme la peinture est assez fluide, il est difficile d’appliquer une forte épaisseur sans faire de bavures !

Application sur tous les supports

Comme la peinture Go Chrome s’adapte facilement à tous les supports, les applications n’auront de limites que celles de notre imagination. La peinture sur toile, la décoration, les loisirs créatifs…

Vous pouvez vous procurer cette peinture directement sur le site du fabricant :

https://www.stardustcolors.com/peinture-chrome/1274-chrome-brush-peinture-chrome-au-pinceau.html

Pour commencer la peinture à l’aérographe

Maintenant que vous en savez plus sur la peinture aérographe, vous avez peut-être envie de vous lancer !

Si vous le souhaitez, je peux vous accompagner dans votre apprentissage. Alors…

Pour commencer la peinture à l’aérographe et partir sur des bonnes bases, laissez-moi vous offrir une heure de formation en vidéo. Pendant cette heure, vous serez guidé pour apprendre les bases de l’aérographie et la technique du dessin à main levée…

Rendez-vous sur cette page pour démarrer l’aventure !

2 Comments

  • Galliot

    Reply Reply 26 octobre 2020

    Merci Etienne pour ce partage d’ informations, elles vont m’être bien utiles.
    On en apprend tous les jours avec la pratique de l’aéro.

  • Benjamin

    Reply Reply 27 octobre 2020

    Vraiment très intéressant merci

Leave A Response

* Denotes Required Field